J’en déduis que soit ils sont sous l’influence de ce philosophe, soit ils sont sous l’influence d’un philosophe dont le nez bavarde autant que celui de Socrate. Il se peut aussi, cependant, que je sois sous l’influence d’un Ancien qui ne philosophe et ne partage avec Socrate que la même forme de nez. Ce que je dis dans la vie (le biga) Nature et Culture, Socrate dit cheval tempéré et cheval immodéré. Ce que je dis « l’arbitraire donné par l’Esprit » (guide de vie) Socrate dit « charioteer ». Socrate ne méprisait pas la nature, au contraire, si je me souviens bien, il disait que c’était « la source du souvenir de la beauté et de la bonté qui est à la Nume ». Comment le mépriser en connaissant le chemin de la vérité (la culture) et la puissance de la vie : l’Esprit ? Selon Socrate, le guide juste du charsteer (de l’Esprit) a été donné par la tempérance et la tempérance est atteinte, précisément, par la médiation entre les forces opposées. Par cette intuition, Socrate avait prédit que le Charioteer (l’Esprit de vie donné par l’opposition de la volonté et, donc, l’un tempérant l’autre) avait une fonction paraclet, c’est-à-dire médiatrice. Avec Platon, je ne soutiens pas la tempérance par opposition de volonté (celle du bien contre celle du mal), mais la tempérance donnée par une relation d’états que l’Esprit, donné par correspondance mutuelle, ne peut que faire de la médiation.

Lancez votre séance de voyance sans attendre

Texte proposé par Vincenzo un de nos meilleurs voyants