Il y a des histoires et des récits. Mais aussi l’amour et la romance. Pourtant, il y a un fil conducteur dans tout ce que nous allons affronter. Nous-mêmes.

Mais sommes-nous sûrs de bien nous connaître ? Nous sommes-nous déjà parlé dans le miroir pour nous comprendre pleinement ?

Sans ces 10 leçons de base, vous n’êtes guère prêt pour une histoire d’amour importante.

1) S’il dit qu’il ne veut pas d’une relation sérieuse…

C’est bien de penser que ce n’est pas le cas, mais regardons les choses en face. La plupart du temps, c’est vrai, quand il ne veut pas le savoir, il est inutile de nous fixer que c’est lui qui nous conduira à l’autel. Si vous l’aimez tant, profitez de votre histoire « limitée », mais ne vous attendez pas à pouvoir le mettre en cage (et ne vous demandez même pas pourquoi, vous n’aurez pas de réponses concrètes).

2. Traitez les gens comme vous voulez être traité

C’est vrai, c’est très vrai. Dommage, je vous le dis tout de suite, si votre mantra est sacro-saint, vous ne recevrez pas nécessairement le même traitement. Il y aura le génie qui vous massacrera, celui qui vous emmènera partout, celui qui fera un visage d’ange et qui se révélera ensuite être un vrai diable. Bien sûr, tout le monde n’est pas comme ça, mais considérez que vos bonnes intentions ne sont pas une obligation pour tout le monde.

3. Les ruptures amoureuses

C’est un sujet brûlant, et il est déjà assez difficile à traiter. Pourtant, le timing en amour, en plus d’être un sujet qui ne devrait même pas être abordé, existe. Les temps d’être ensemble, les temps à calculer sur la division de l’espace… et les fameuses pauses exigées sur les plus beaux. Je ne suis pas du tout fan des pauses. Je les trouve inutiles : une histoire s’en va ou ne s’en va pas, peu importe si l’on prend son souffle. Ce que je trouve dommageable.

Pourtant, il y a ceux qui font l’éloge de ces pauses amoureuses : peut-être parce qu’ils veulent se rafraîchir la mémoire. Dans tous les cas, préparez-vous. Il se peut que ce ne soit pas pour toujours, ou que ce soit pour toujours avec de la publicité entre les deux.

4. Acceptez-vous

Vous pouvez affronter n’importe qui, même l’homme le plus beau, le plus doux et le plus sensuel de votre vie. Et pourtant, quelque chose ne va pas. Mais pas entre vous, en vous-même. Oui, vous existez, vous savez ! Et vous êtes le pion le plus important dans votre vie, même en amour. Si vous ne pouvez pas être honnête avec vous-même, la partie est déjà perdue. Ne soyez pas pressé de tuer votre sentiment de solitude, cela ne vaut pas la peine si vous trouvez quelqu’un que vous n’aimez pas. Personne n’est un bibelot ou un porte-clés à transporter. Votre cœur doit battre comme une écharde avant qu’il ne puisse vous interroger.

5. Mettez-vous au premier plan

Ce point est une conséquence évidente du 4, ce qui n’est malheureusement pas souvent le cas dans la vie réelle. Vous êtes tombé amoureux. Tout se passe merveilleusement bien, puis à un moment donné, il change. Et il devient violent, irritable, ennuyeux, vulgaire… Je veux dire, un changement qui vous blesse. Bien sûr, ce n’était pas ce à quoi on s’attendait, les contes de fées ne sont pas comme ça, ils nous ont appris des choses différentes.

Mais la vie est autre chose, malheureusement. Et cela peut arriver. Vous devez être prêt, prêt à comprendre que votre amour n’est pas gaspillé. Que si on aime, on ne peut pas ne pas s’aimer soi-même et accepter quelque chose comme ça. Soyez forts dans votre histoire d’amour, afin de pouvoir en dire assez, le moment venu.

6. Courses aux ongles

En fait, c’est ce qui fonctionne la plupart du temps. Mais on ne peut pas non plus vivre fixé sur un manège : distractions, divertissements, émotions fortes à oublier. Le premier amour sera difficilement celui du reste de votre vie, mais peut-être même pas le deuxième, le troisième… et à chaque fois vous vous sentirez comme une merde. Mettez-le sur la facture. Mais ne te cache pas derrière la peur, ne ferme pas les yeux et rejette l’amour parce que « je vais tellement souffrir », mais tu n’as même pas besoin de pousser l’accélérateur, en vivant une vie qui ne t’appartient pas de façon exagérée. Il faut faire face à la douleur. Volontairement ou péniblement, il doit être pris de front et combattu, et plus tôt vous l’affronterez, mieux ce sera. Même pour les cicatrices sur votre cœur.

7. Vous pouvez rencontrer l’homme de votre vie, mais il n’est pas forcément prêt pour vous…

Vous l’avez enfin trouvé ! C’est lui : il est doux, il est gentil, il vous dorlote, il vous remplit d’attention. Même si vous n’avez pas encore eu votre premier baiser. Mais vous attendez ce moment avec impatience… Dommage qu’il ne vienne pas. Ensuite, vous essayez de lui faire comprendre que c’est ce que vous faites. Et à votre grand étonnement, il vous dit que ce n’est pas ce qu’il veut. Pourquoi ? Parce que jusqu’à présent, j’ai été le centre de votre vie ? Ce sont, j’ose presque les appeler des mystères de la foi. Vous ne saurez jamais pourquoi, vous vous sentirez comme un fou aux proportions cosmiques, pourquoi pas, vous n’avez pas tout rêvé. Mais il veut rester votre grand ami, parce qu’il est peut-être amoureux de quelqu’un d’autre, ou peut-être que c’est juste son choix. Et vous ne découvrirez jamais pourquoi.

Je vous préviens, l’attendre pour l’éternité n’est pas un bon choix.

Vous avez tapé Médium Suisse Romande sur google.ch ? Vous savez ce que vous voulez !

8. Si ce sont des roses, elles fleuriront, mais attention aux épines !

Autrement dit, si cela semble difficile au début, plus vous avancez, plus ce sera difficile. Compromis, aides, divisions, articulations : la vie de couple n’est pas un travail indifférent. Si elle apporte de merveilleuses émotions, c’est une fleur dont il faut prendre soin, qu’il faut cultiver, qu’il faut faire pousser. Même avec ses épines.

9. Le malheur des petites choses

Nous sommes trop habitués aux romans d’amour. Là où les maisons sont merveilleusement immenses, le travail est formidable, la santé aussi. Bref, un beau style italien même. Mais considérez que ce ne sera pas du tout comme ça. Il y a des jours où vous vous réveillez avec un mal de ventre parce que vous ne pouvez pas payer votre facture de téléphone. Ou bien il rentrera du travail si nerveux que vous ne pourrez même pas lui parler. Ne vous inquiétez pas, nous sommes tous dans le même bateau.

10. Vous pouvez changer de coiffure, de visage, de travail, de ville, mais si vous ne vous sentez pas bien dans votre peau, une relation ne vous rendra pas la vie meilleure.

Ne partez pas à la recherche de quelqu’un qui vous aime et vous accepte, si c’est vous le problème. Vous devez le faire pour vous-même. Vous devez trouver l’homme qu’il vous faut avant de vous faire clamer haut et fort votre détermination. C’est votre problème. N’oubliez pas cela. Quand vous êtes prêt à aimer autant que votre voisin, alors sautez dans votre avenir.

11. Vous ne changerez personne d’autre que vous-même

Vous devez accepter la personne que vous trouvez avec tous ses défauts, et si vous n’aimez vraiment pas quelqu’un, vous devez le laisser partir. Parce que vous ne pouvez pas supposer qu’il peut changer en fonction de ce que vous avez à l’esprit, il n’est pas votre esprit ou vos désirs. Il est une personne et, en tant que tel, il doit être respecté. Vous le changez. Changez d’avis. Si ce n’est pas le cas, laissez tomber. Ce n’est pas l’homme qu’il vous faut.

12. Qu’êtes-vous prêt à sacrifier ?

Il n’y a pas nécessairement de raison d’être célibataire. Certaines personnes le font par choix et d’autres non. Certains pensent que c’est une bénédiction et d’autres que c’est une punition. Mais vous vous êtes quand même habitué à vivre seul, avec votre propre espace, même s’il est temps de partager votre vie. Laissez-moi vous poser une question : avez-vous déjà vraiment réfléchi à ce que vous êtes prêt à sacrifier pour une relation ? Si vous avez des réponses logiques, alors oui, vous êtes prêt pour l’amour.

13. Votre histoire d’amour est unique

Tout le monde a quelque chose à dire sur l’amour et les leçons qu’il a apprises (c’est assez ridicule ce que dit l’écrivain), mais il faut écouter et ne prendre que ce qui vient le mieux. Parce que toutes les histoires sont un monde en soi, elles sont uniques en leur genre, malgré le fait qu’il y ait de nombreuses affinités, il faut être prêt à raisonner avec sa tête. Et si c’est le cas, pour défendre votre propre raisonnement.

En fin de compte, on n’est jamais prêt pour l’amour non plus. Elle arrive au moment où vous vous y attendez le moins et vous submerge. Elle se termine quand on ne s’y attendait pas, et pourtant chaque fin est une merveilleuse occasion de renaître.

Appelez nos love coach Médium en Suisse Romande ! Nous vous aiderons!