Nous savons tous ce que sont les cartes de tarot. Ou plutôt, nous le pensons. En fait, il est clair qu’il s’agit d’un jeu de cartes à jouer, composé de 78 cartes. Son origine semble remonter au milieu du quinzième siècle. Et, écoutez bien : il semble qu’ils soient nés dans le nord de l’Italie, à la cour de Filippo Visconti, puis se soient répandus dans toute l’Europe, devenant particulièrement populaires entre les XVIIe et XVIIIe siècles. Selon d’autres légendes, le tarot serait né en Asie, avec des références à l’Inde, à la Chine ou à l’Arabie. Et il y a même ceux qui remontent encore plus loin, à l’époque des anciens Égyptiens.

Ce n’est pas un hasard si le succès a commencé à arriver au Moyen Âge et s’est poursuivi au cours des siècles suivants. Ce sont les époques où les allégories et les symboles sont toujours utiles pour expliquer tout ce qui se passe. Les Arcanes, les figures présentes dans les cartes, permettent d’interpréter le présent, le passé et le futur à travers des symboles, des images, mais aussi des couleurs, des chiffres et des noms. Et de dire la réalité.

Les cartes de tarot représentent un langage que seuls les experts peuvent comprendre et interpréter. Sans enlever toute cette aura de magie et de mystère qui les entoure, les cartes ont un code linguistique qui doit être étudié en profondeur. Vous ne pouvez absolument pas improviser.

A quoi servent les tarots

Le tarot est un art divinatoire qui, grâce aux cartes, permet de tout savoir sur une personne. Parce que cela s’est déjà produit ou parce que cela devra se produire. La lecture du tarot sert à répondre aux questions que l’être humain se pose.

La lecture du tarot est liée à l’art de prédire l’avenir, mais ce n’est pas la seule utilisation qui est faite des arcanes. En réalité, derrière l’interprétation de ces cartes, il y a bien plus : il y a le symbolisme de chaque représentation graphique et picturale, mais aussi des allusions à la psychologie et à la sémiologie. Celui qui lit les cartes doit être doté d’un peu d’intuition et de sensibilité pour se mettre dans la peau de celui qui est en face de lui et, à l’aide de ce qu’il a devant lui sur la table, essayer de comprendre en allant au-delà du rationnel pour saisir la sémantique du monde qui nous entoure.

Contrairement à la croyance populaire, les cartes de tarot ne sont pas utilisées pour prédire l’avenir. Mais ils font beaucoup plus. Ils vous permettent d’examiner tous les aspects de la vie, en analysant même les personnalités et les comportements actuels et passés, afin d’esquisser une interprétation possible de ce que pourrait être le destin. Il s’agit plutôt d’un travail d’introspection, pour commencer à travailler sur sa propre personnalité, ses propres attentes, son propre caractère, en suivant les conseils que les cartes et leur interprétation donnent.

Le psychanalyste Carl Gustav Jung a donné une définition qui convient encore aujourd’hui :

Cit. Des images psychologiques, des symboles avec lesquels on joue, comme l’inconscient semble jouer avec son contenu. Ils sont combinés de certaines manières, et les différentes combinaisons correspondent au développement joyeux des événements de l’histoire de l’humanité.

Sens du mot Tarot

Le Tarot se compose de 78 cartes : 22 arcanes majeurs, également appelés triomphes, et 56 arcanes mineurs. Les premiers sont sans pépins, les seconds ont des couleurs italiennes (épées, trèfles, coupes et deniers). Les arcanes majeurs sont les principaux archétypes, tandis que les arcanes mineurs donnent simplement des informations supplémentaires. Chaque carte a une signification symbolique qui ne doit jamais être interprétée seule, mais en relation avec les cartes qui la précèdent et la suivent.