Votre avis compte
Heureusement, on ne naît pas confiant ou peu sûr de soi ; la confiance et l’estime de soi ne sont pas des choses qui restent immuables, mais on peut vraiment les améliorer. Le changement n’est pas impossible, vous êtes toujours en train de changer, et avec les bonnes actions, vous pouvez réaliser de grandes choses.

Premier exercice : l’évitement.

Lorsque nous sommes confrontés à des situations nouvelles ou à des situations “inconfortables” qui impliquent de nous mettre à l’épreuve, notamment contre de nouvelles choses, nous avons généralement tendance à éviter volontairement de les affronter. Chaque nouvelle situation évitée confirmera notre incapacité à faire face, et nous serons encore plus bloqués. Pour améliorer l’estime de soi, il est nécessaire, en revanche, d’affronter ses peurs, de ne plus se laisser submerger et entraver par elles. Nous devons commencer à les voir et à les utiliser comme des opportunités de développement personnel. Relever de nouveaux défis nous amène toujours à nous dépasser un peu plus. En fait, chaque fois que vous faites face à de nouvelles situations et que vous surmontez vos peurs, votre conviction quant à vos propres capacités grandit, comme il se doit, et vous devenez encore plus disposé à vous lancer et à chercher d’autres défis. Bien entendu, cela ne peut pas signifier “ne jamais échouer”. Même les échecs servent à apprendre quelque chose sur nous et à nous “redresser” la prochaine fois. Le moyen le plus simple d’améliorer l’estime de soi est donc de vivre des expériences nouvelles et variées.

Deuxième exercice : Agir “comme si”.

Un autre exercice très efficace pour augmenter la confiance en soi est la technique du “comme si”, en se demandant, par exemple, ce que nous ferions aujourd’hui si nous étions et nous sentions plus sûrs de nous. Nous commençons donc, le matin, alors que nous nous préparons à sortir, à imaginer pendant quelques minutes notre journée comme si nous étions des personnes vraiment confiantes et à dresser une liste mentale des actions que nous ferions si nous nous sentions dans cet état (se lancer dans un nouveau projet de travail, demander le numéro de téléphone de la fille qui nous plaît, ou simplement marcher plus droit, etc.) Parmi toutes ces actions, nous choisissons la plus petite et la plus simple à réaliser et nous la mettons en action pendant la journée, en faisant la même chose le lendemain avec une autre action, plus celle de la veille. Il est essentiel de commencer et de procéder par petites étapes afin de ne pas se sentir dépassé et bloqué.