Et enfin, le moment tant attendu arrive. Le premier rendez-vous. Il, ou elle, dit oui. Votre première nuit ensemble, peut-être la première et la dernière, peut-être la première d’une longue série. Qui sait ? Laissons de côté les sentiments, les attentes, la préparation. On s’en fiche, pas dans cet article.

Concentrons-nous plutôt sur l’étiquette du premier rendez-vous, vous savez des choses comme : qui doit payer le dîner, qui doit payer le film ? Les choses que tout le monde demande quand il est trop tard… les choses à garder en tête pour être prêt ou préparé au bon moment. Le succès d’un premier rendez-vous dépend aussi de ces détails, l’impression que l’on donne au premier rendez-vous est ce qui compte. Voulez-vous tout gâcher juste parce que vous avez décidé de ne pas lire ces quelques lignes ? :

Qui paie ? L’homme. Sans aucun doute. L’invitation viendra très probablement de l’homme et il n’est que juste qu’il paie pour la soirée. Peut-être qu’à l’avenir vous pourrez trouver un accord pour partager les coûts, mais le premier rendez-vous… le premier rendez-vous, c’est le cavalier qui paie.

Lui faire boire un verre lors du premier rendez-vous ? Absolument pas ! Il y a des gens qui essaient, peut-être parce qu’ils ne sont pas sûrs d’eux ou peut-être de mauvaise foi, d' »égayer » l’atmosphère en continuant à verser dans le verre de l’autre personne. Un non-non absolu, qui dénote un manque de respect et surtout risque de faire prendre à une soirée potentiellement agréable une tournure pleine de mauvaises surprises.

Gardez votre téléphone portable allumé ou éteint ? Allumé, c’est bien, mais peut-être avec la vibration au lieu de la sonnerie, et peut-être sans engager de longues conversations si quelqu’un vous appelle. Il n’y a rien de plus désagréable que d’attendre devant un plat qui refroidit que votre interlocuteur termine un appel avec son meilleur ami…

Vous essayez de l’impressionner en parlant de votre travail ? Encore une fois, un non très ferme. Essayez plutôt de parler de vous, de vos intérêts, de vos idées. Mais qui s’intéresse à votre travail ? À moins que vous ne soyez si peu sûr de vous que vous voulez l’impressionner non pas pour ce que vous êtes mais pour ce que vous faites (quelqu’un dira que l’on est ce que l’on fait, nous ne sommes pas d’accord, mais le monde est beau parce que les opinions diffèrent…).

Quand faut-il demander un deuxième rendez-vous ? Certainement pas lors de votre première sortie ensemble. Il est préférable de laisser passer quelques jours, de laisser les eaux se calmer et de permettre aux deux parties de bien comprendre le succès ou l’échec du premier rendez-vous. Parler d’un second rendez-vous lors de la première sortie risque de mettre trop de pression sur l’autre personne, de créer de l’embarras et peut-être de ruiner l’ambiance. Après un ou deux jours, avec un appel téléphonique ou un courriel, vous sonderez l’intérêt de l’autre personne pour une deuxième rencontre (à condition que vous le souhaitiez aussi clairement). Il est clair qu’après avoir dit au revoir, un SMS de remerciement pour la belle soirée est là et fait aussi très plaisir à ceux qui le reçoivent.

Vous parlez de vos problèmes ? Mieux vaut ne pas le faire, vous risqueriez de donner l’impression que vous cherchez une épaule sur laquelle pleurer plutôt qu’une épaule à caresser… disons que vous serez peut-être en mesure d’aborder des sujets plus difficiles lors des rendez-vous suivants, s’il y en a…

Parler des histoires précédentes ? Absolument pas !

Main locale ultra-raffinée ou main locale ? Peut-être qu’un local à la main, sympathique mais sans prétentions excessives, est le meilleur endroit pour la première sortie. Un endroit où l’on peut parler calmement, pas trop bruyant, et qui n’est pas trop chic. L’accent doit être mis sur vous, et non sur votre environnement.

Qui doit choisir le lieu de réunion ? Ce n’est pas important, si l’un de vous a une idée ou un lieu en tête, vous pouvez le dire facilement. Mais si l’homme paie, comme nous l’avons dit, il vaut mieux que la femme s’abstienne de proposer des lieux trop chers.

A quelle heure déclarez-vous que la soirée est terminée ? Cela dépend de nombreux facteurs, du soir de la semaine, si tout se passe comme prévu, si vous vous amusez tous les deux. Mais en général, il vaut mieux terminer une belle soirée un peu tôt plutôt que de s’éterniser dans une soirée qui n’a plus grand-chose à dire. Souhaitez-vous également une heure comme indication ? Disons que Cendrillon a été très claire sur l’heure à laquelle il valait mieux revenir…..

Baiser ou pas ? A la fin de la nuit… mmm… quelle question difficile. Nous dirions pas de baiser. Un remerciement sincère et chaleureux pour la belle soirée passée ensemble, avec peut-être le souhait de la renouveler bientôt. Mais pas de baiser…laisser le ressort se charger un peu plus….