Développement de la médiumnité

La moyenne-vie se retrouve chez les enfants, les personnes âgées, les hommes et les femmes, quels que soient leur tempérament, leur état de santé, leur degré de développement intellectuel et moral.

La durée de vie moyenne peut provenir du berceau ou de ces trois façons :

-Pour une grande déception, qu’elle soit sentimentale, professionnelle ou autre (généralement suivie de pleurs)
-Une peur ou un choc énorme (tremblements de terre, inondations, risques de vie échappés, etc.)
-Une opération chirurgicale très douloureuse

Il ne convient pas de s’obstiner au début à appeler un esprit déterminé à l’exclusion de tous les autres, car il arrive souvent que ce n’est pas avec ce qui est le plus facile d’établir des relations fluides, quelle que soit la sympathie qu’on a pour lui et de s’adresser avant tout à son propre Esprit Guide. Pour cette raison, il n’y a pas de formule sacramentelle : quiconque prétend en donner une peut être accusé de charlatanisme sans crainte, car pour les Esprits la forme n’est rien.
L’évocation doit toujours être faite AU NOM DE DIEU : « Je prie Dieu Tout-Puissant de permettre à un bon esprit de communiquer avec moi, et je prie aussi mon Guide spirituel de vouloir m’aider et de tenir les mauvais esprits à distance ».
Une chose très importante à observer, qui n’est pas la voie de l’évocation, c’est le calme et le recueillement combinés à un désir ardent et une volonté ferme de réussir, avant tout une volonté sérieuse, persévérante, soutenue, sans impatience ni désir fiévreux.
Le deuxième point est de s’appliquer avec un soin scrupuleux à reconnaître avec tous les indices que l’expérience fournit, la nature des premiers esprits qui communiquent et dont il est toujours prudent de se méfier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *